répétition


répétition

répétition [ repetisjɔ̃ ] n. f.
• 1377; « copie » 1295; lat. repetitio
I
1Fait d'être dit, exprimé plusieurs fois. redite. « J'admirais, dans Andromaque, combien Racine se laisse peu gêner par la répétition des mêmes mots » (A. Gide) . Répétitions continuelles, lassantes. rabâchage, radotage; refrain, rengaine. Spécialt Emploi répété d'un élément, dans un texte écrit ( allitération, assonance; anaphore, réduplication; rime). Répétition de mots ou d'idées inutile ou fautive. pléonasme, redite, tautologie; 2. doublon. Répétition pour souligner, renforcer une idée. redondance. Chercher un synonyme pour éviter les répétitions. Répétition mécanique de syllabes, de phrases. bégaiement, itération, palilalie, psittacisme.
Par anal. « Une musique monotone, aux répétitions obstinées » ( Tharaud). Répétition d'un son, d'un rythme, d'un thème. cadence, écho, variation; leitmotiv.
2Fait de recommencer (une action, un processus). recommencement, réitération. « Là où il y a répétition, similitude complète, nous soupçonnons du mécanisme fonctionnant derrière le vivant » (Bergson). La répétition d'une faute, d'un mal. rechute, récidive, retour.
♢ À RÉPÉTITION (en parlant d'un mécanisme). Armes à répétition, pouvant tirer plusieurs coups sans être rechargées. Fusil à répétition. Montre à répétition, qui sonne quand on actionne un ressort. — Par ext. Fam. Se dit de ce qui se répète trop souvent. Des angines à répétition.
3Action de reproduire ( copie, imitation, reproduction); ce qui est reproduit ( réplique).
4(1643) Fait de répéter, de travailler à plusieurs reprises pour s'exercer. Répétition d'un rôle, d'un numéro de music-hall. Spécialt Séance de travail ayant pour but de mettre au point les divers éléments d'un spectacle. « répétition avec l'orchestre » (Colette). Mettre une pièce en répétition. Répétition des couturières. couturière. Répétition générale. générale. Abrév. fam. RÉPÈTE , 1978 .
5(1584) Vieilli Le fait d'aider un élève à faire un travail, leçon particulière ( répétiteur). « on l'avait retiré du collège pour lui faire prendre des répétitions » (Aragon).
II(1312) Dr. Action de répéter, de redemander en justice. Répétition de frais, de dot. Répétition de l'indu : action par laquelle la personne qui a payé par erreur peut demander le remboursement de ce qu'elle ne devait pas.

répétition nom féminin (latin repetitio) Action de reproduire plusieurs fois, dans un texte, la même idée, le même mot. Réitération d'une même action ; retour d'un même fait. Vieux. Leçon particulière donnée par un professeur à un ou plusieurs élèves. Séance de travail au cours de laquelle on étudie un spectacle, un rôle, un concert, etc., avant de le présenter au public. Beaux-arts Copie d'une œuvre exécutée par l'auteur ou sous sa direction. Mathématiques Rotation qui laisse globalement invariante une figure et dont une puissance est égale à l'application identique. Musique Reprise d'un fragment mélodique ou rythmique, d'une phrase, d'une période ou de tout un morceau. ● répétition (expressions) nom féminin (latin repetitio) À répétition, se dit d'un mécanisme susceptible de fonctionner plusieurs fois de suite : Sonnerie à répétition ; se dit, familièrement, de ce qui se répète trop : Des ennuis à répétition. Cours de répétition, en Suisse, chacune des périodes annuelles de service militaire accomplies après l'école de recrues. Arme à répétition, arme à feu dont la vitesse de tir est augmentée par le chargement automatique des munitions dans la chambre. Répétition des signaux, ensemble de dispositifs assurant, à bord d'un engin moteur, ou d'un véhicule équipé pour la conduite, la retransmission ponctuelle au conducteur des indications données par les signaux à distance sur la voie. Répétition de l'indu, action en restitution de l'indu. Méthode de répétition, méthode de mesure des angles qui permet d'éliminer les erreurs systématiques de division et les erreurs accidentelles de lecture. (Elle utilise un cercle répétiteur, grâce auquel on peut additionner les mesures successives d'un même angle faites à l'aide d'un théodolite. En divisant la valeur finalement obtenue par le nombre de visées effectuées, on obtient l'angle cherché.) Compulsion de répétition, tendance postulée par S. Freud comme étant une manifestation de la pulsion de mort et dont la répétition du symptôme est un exemple. ● répétition (synonymes) nom féminin (latin repetitio) Action de reproduire plusieurs fois, dans un texte, la même...
Synonymes :
Réitération d'une même action ; retour d'un même fait.
Synonymes :
- réitération
Armement. Arme à répétition
Synonymes :
- arme à chargement automatique

répétition
n. f.
d1./d Retour du même mot, de la même idée. Texte plein de répétitions.
d2./d Action de faire plusieurs fois la même chose. La répétition des mêmes actes.
|| Armes à répétition, qui permettent de tirer plusieurs coups en ne les chargeant qu'une seule fois.
d3./d Action de jouer, sans public, une pièce, une partition, etc., pour mettre au point son interprétation. Répétition d'un ballet.
|| Répétition générale: V. général (1, sens 3).
d4./d Reproduction de qqch. Répétition d'un motif.
d5./d (Suisse) MILIT Cours de répétition: chacune des périodes annuelles d'exercice militaire que les conscrits accomplissent après l'école des recrues.

⇒RÉPÉTITION, subst. fém.
I. A. — 1. [Corresp. à répéter I A, II A 1 a et C] Action de redire, de se répéter; résultat de cette action. Synon. redite. Qu'est-ce que fait une répétition ou une négligence de syntaxe, si la création est neuve, si la conception est originale, s'il y a, ici et là, une épithète ou un tour de phrase, qui vaille à lui seul cent pages d'une prose impeccable, qualité ordinaire? (GONCOURT, Journal, 1878, p. 1255):
1. Pour le texte [liturgique], il faut: 1) ne rien retrancher; 2) ne rien ajouter; 3) suivre l'ordre des mots; 4) ne pas pratiquer de répétitions excessives ou indues. Il est évident que si l'on peut répéter un mot ou un groupe de mots, il n'est pas permis de revenir à la phrase précédente.
POTIRON, Mus. église, 1945, p. 15.
SYNT. Répétition constante, continuelle, fastidieuse, inutile, machinale, mécanique, monotone, stéréotypée; répétitions considérables, fréquentes, innombrables, superflues; de vaines répétitions; éviter une répétition; avoir tendance à la répétition; corriger les répétitions.
2. [Corresp. à répéter I C 1 a , II A 2 et B 2 a]
a) ARCHIT., PEINT. Reproduction à des intervalles réguliers d'un même sujet ou d'un même motif; en partic., succession d'ornements se reproduisant d'une façon régulière sur un membre d'architecture. Répétition de l'ornement. Par un jeu savant, courbes et droites alternent (...) il y a répétitions par parallélisme (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 115).
En partic. Copie, reproduction d'un tableau, d'une statue faite par l'auteur lui-même ou sous sa direction. Répétition d'un tableau de maître. Le comte Alfred d'Osay a distrait un moment de son dandysme en exécutant deux grandes statuettes équestres de Napoléon et de Wellington, dont plusieurs répétitions en vermeil existent en Angleterre (GRANDJEAN, Orfèvr. XIXe s., 1962, p. 63).
P. anal. Mon père, après m'avoir fait parcourir toutes ces pièces, me fit monter au second étage. Il était composé de grandes chambres nues formant la répétition du premier (LAMART., Nouv. Confid., 1851, p. 27).
b) LING., RHÉT. Figure de rhétorique qui consiste à employer plusieurs fois soit le même terme, soit le même tour pour mettre en relief une idée, un sentiment. Faire usage de la répétition. Tout le monde se rendait bien compte de la puissance qu'avait cette prose en passant par une belle voix, et combien ces phrases martelées et ces répétitions atteignaient le but recherché par l'écrivain (THARAUD, Pour fid. de Péguy, 1928, p. 134).
c) MUS. Procédé de composition qui consiste à reprendre sous une forme identique un motif, un thème ou une phrase mélodique. Répétition mélodique d'un motif, de la tonique à l'aigu; répétition de notes. Le dernier mouvement du Concerto, le rondo à répétitions strophiques, la tarabustait (ARNOUX, Crimes innoc., 1952, p. 240).
B. — 1. [Corresp. à répéter I B 1 a, c, d et C 1 a , et 2] Action de refaire une ou plusieurs fois. Synon. recommencement, réitération. Répétition (monotone) d'un même acte, d'un même geste; répétition d'un traitement (à huit jours d'intervalle). Le lundi se souvient toujours d'avoir été (...) le recommencement d'un monde achevé, où la routine, la répétition s'installent (ARNOUX, Solde, 1958, p. 48).
2. [Corresp. à répéter I B 1 b, C 1 b et 2, II A 3 et B 1] Fait de se répéter, se reproduire. J'ai toujours pensé qu'au Paradis notre joie sera faite de ceci, que nous verrons Dieu éternellement pour la première fois; il n'y aura qu'une fois qui ne cessera jamais, il n'y aura pas cette triste chose liée au temps: la répétition (GREEN, Journal, 1949, p. 277).
3. Loc. adj. inv. À répétition
a) ARMUR. Fusil, arme à répétition. Dont la vitesse de tir est accrue par le chargement automatique des munitions. De grandes îles avec des arbres à pneus et des pianos métalliques bien stylés pour qu'on n'entende pas trop les cris des indigènes autour des plantations quand les colons facétieux essaient après dîner leur carabine à répétition (PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 13).
Feu, tir à répétition. Au fig. Monzie (...) déclenche son feu à répétition d'idées aiguës (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 162).
b) HORLOG. Montre, pendule à répétition. Qui répète la sonnerie de l'heure et des quarts d'heure à la demande (généralement en tirant sur un cordon ou en poussant un bouton). Sonnerie des quarts à répétition (sonnerie viennoise). À la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, on désignait aussi du nom de répétition une sonnerie répétant l'heure automatiquement (BASSERMANN-JORDAN, Montres, horl. et pend., 1964, p. 214).
Dessous de plat, boîte à musique à répétition. Ses airs [de Gounod] encombrent certains salons mondains; or, leur place est dans les boîtes à musique et les dessous de plats à répétition (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 128).
c) P. ext. Félicité (...) traversée par la certitude, s'élançant comme une douleur physique à répétition, d'un néant qui avait effacé mon image de cette tendresse qui avait (...) fait de ma grand'mère, au moment où je la retrouvais comme dans un miroir, une simple étrangère (PROUST, Sodome, 1922, p. 758).
4. Spécialement
a) DR. Synon. de récidive. La répétition d'une de ces infractions (...) dans les douze mois suivants, constitue la première récidive (Encyclop. éduc., 1960, p. 102).
b) PSYCHOL. Automatisme inconscient tendant à reproduire certaines conduites infantiles. Automatisme, principe de répétition. Freud (...) fait de la répétition une loi fondamentale de l'existence, qui prédomine souvent sur la loi même du plaisir (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 409):
2. L'hostilité du bébé hurle contre l'intrus qui accapare la mère, contre la mère qui ose sourire à un autre. Cette première infidélité déterminera la jalousie future de l'homme. Ou bien au contraire, en vertu de la tendance à la répétition, il cherchera inconsciemment plus tard à reproduire cette trahison chez son épouse ou même chez ses amis.
CHOISY, Psychanal., 1950, p. 39.
C. — 1. [Corresp. à répéter I B 2 a et II A 1 b] Action de redire ou de refaire quelque chose pour le fixer dans la mémoire. La rétention est la mémoire dont les aides sont l'attention et la répétition (COUSIN, Hist. philos. mod., t. 3, 1847, p. 97).
2. ARTS. [Corresp. à répéter I B 2 b et II B 2 b]
a) Séance de travail au cours de laquelle on répète une œuvre musicale, dramatique, chorégraphique en vue de son exécution, de sa représentation en public. Quand il dut diriger à la salle de concerts ses répétitions d'orchestre (ROLLAND, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1469).
SYNT. Répétition d'un ballet, d'un concert, d'une symphonie; une répétition a lieu; assister à une répétition; entrer, mettre en répétition; quitter la répétition; (juger une pièce) à la répétition; au cours, au milieu de la répétition; répétition triomphale; de répétition en répétition; être absorbé, pris par les répétitions (d'une pièce, d'une œuvre chorale); se charger des répétitions et de la mise en scène; répétitions d'ensemble; répétitions partielles; salle de répétitions.
b) Loc. nom. Répétition des couturiers/des couturières (v. couturier A 4).
Répétition générale. Dernière répétition à laquelle sont invités les représentants de la presse. Synon. la générale. J'ai oublié d'exiger une chose à laquelle je tiens, c'est une répétition générale en costumes (BALZAC, Corresp., 1841, p. 347).
Empl. adj. Subst. + de répétition générale. Le public de répétition générale est toujours rosse pour Alfred, dit Mme Capus (RENARD, Journal, 1908, p. 1154). On voyait là [au « Bœuf sur le toit »] le Bottin mondain, le sport, l'annuaire des artistes, la banque, le chantage qui se faisaient risette. Une belle salle de répétition générale à chaque coup (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 52).
P. anal. Elle me fit appeler pour assister à la répétition générale de sa toilette de mariée (LOTI, Prime jeun., 1919, p. 34). Le complexe d'Œdipe est (...) une répétition générale de la vie elle-même (CHOISY, Psychanal., 1950, p. 56).
Répétition en costumes. Répétition en costumes. L'acte du bal joué avec la froide solennité d'un divertissement de tragédie (GONCOURT, Journal, 1885, p. 426).
Répétition à l'italienne. Répétition du texte, les acteurs étant assis, sans aucun mouvement de mise en scène. Jarre assiste aux répétitions à l'italienne, depuis un coin du plateau. Il s'imprègne du « spectacle » et ne se soucie qu'après de composer (SERRIÈRE, T.N.P., 1959, p. 139).
Répétition privée. Je ne vous ai pas fait voir ma pièce:La bande à Léon, me dit Tristan, parce qu'un véritable ami, aux répétitions privées, est un mauvais juge. Il ne nous juge pas du point de vue littéraire ni dramatique: il nous juge du point de vue du succès (RENARD, Journal, 1902, p. 723).
Répétition en scène. Hier rentré trop fatigué pour pouvoir rien écrire. J'avais déjeuné chez les Drouin, puis assisté à la première répétition en scène d'Antoine et Cléopâtre (GIDE, Journal, 1920, p. 681).
D. — Leçon particulière donnée par un maître ou un professeur à un ou plusieurs élèves. Répétitions particulières; répétitions d'algèbre, de géométrie, de mathématiques; des répétitions fort utiles; aller prendre des répétitions chez un professeur; vivre en donnant des répétitions. C'est l'abbé de Pradts qui a obtenu du supérieur qu'on lui donne [à cet élève] des répétitions de chant à l'œil (MONTHERL., Ville dont prince, 1951, II, 1, p. 881).
II. — Spécialement
A. — DACTYL. Répétition automatique. La répétition de caractères peut être obtenue soit par appui maintenu de la touche du caractère à répéter, soit par enfoncement préalable d'une touche de fonction « répétition » (Trait. Textes s.d.).
B. — DR. Action de demander le remboursement de ce que l'on a payé. Répétition de l'indu, des dommages et intérêts, des frais, de la dot; n'exercer aucune répétition; droit de répétition; action en répétition contre un créancier. Si elles sont avancées [les charges] par l'usufruitier, il a la répétition du capital à la fin de l'usufruit (Code civil, 1804, art. 609, p. 113). En qualité de tutrice elle pouvait exercer quelques répétitions contre ma tante (PICARD, Avent. E. de Seneville, 1813, I, 1, p. 172).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694: repe-; dep. 1740: répé-. Étymol. et Hist. A. 1312 « action de redemander quelque chose en justice » (Ord. ds Rec. des anc. lois franc., éd. Isambert, t. 3, p. 28). B. 1. 1377 repeticion « le fait d'être dit, exprimé plusieurs fois » (ORESME, Le Livre du ciel et du monde, éd. A. D. Menut et A. J. Denomy, 197b); 2. 1478-80 « figure de rhétorique » (GUILLAUME COQUILLART, Droitz nouveaulx, éd. M. J. Freeman, vers 1762); 3. 1663 théâtre (MOLIÈRE, Impromptu de Versailles, 2); 4. 1664 « action de refaire quelque chose » (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 1, p. 459); 5. 1676 « reproduction d'après un modèle » (ID., ibid., t. 4, p. 467); 1842 « copie exacte effectuée par l'auteur même de l'original » (Ac. Compl.); 6. 1680 « leçon particulière » (RICH.); 7. 1694 pendule à répétition (Ac.); 1889 armes à répétition (LEDIEU, CADIAT, Nouv. matér. nav., p. 282). Empr. au lat. repetitio « action de redemander, réclamation », « répétition, redite ». Fréq. abs. littér.:1 569. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 1 789, b) 2 921; XXe s.: a) 3 018, b) 1 765. Bbg. COURTINE (J.-J.), MARANDIN (J.-M.). Quel objet pour l'analyse du discours? Colloque: Matérialités discursives. 1980. Paris X-Nanterre. Lille, 1981, pp. 21-33. — FREI (H.). La Répétition bref-long. Cah. F. Sauss. 1977, n ° 31, pp. 101-107. — GALL. 1955, p. 6, 477. — HAMON (Ph.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, t. 42, pp. 151-152. — HØYBYE (P.). La Répétition du verbe ds les lang. rom. St. neophilol. 1957, t. 29, pp. 192-199. — MOREL (M.-A.). Pour une typologie des fig. de rhét. DRLAV. 1982, n ° 26, p. 5. — QUEM. DDL t. 10, 27, 30 (s.v. répétition générale). — SPITZER (L.). Au sujet de la répétition distinctive. Fr. mod. 1936, t. 4, pp. 129-135.

répétition [ʀepetisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1295, « copie »; sens mod., 1377; lat. repetitio, de repetere. → Répéter.
L'action, le fait de répéter, de se répéter.
———
I
1 Le fait d'être dit, exprimé plusieurs fois. Redite. || La répétition d'une phrase par qqn. || Répétition d'un mot. || Répétitions continuelles, lassantes… Rabâcherie, radotage; refrain, rengaine, scie. || Répétition de certaines syllabes dans le bégaiement.Spécialt (dans un texte écrit). Emploi répété d'un élément. || Répétition de sons, de syllabes ( Allitération, assonance, homéotéleute, paronomase, réduplication), de mots ( Accumulation, anaphore, antanaclase, cadence, métabole [figures de rhétorique]; redoublement [gramm.]).Répétition de mots, d'expressions ou d'idées inutile ou fautive. Battologie, doublon, périssologie, pléonasme, tautologie. || Éviter la répétition d'un terme par une formule spéciale ( Dito, idem, item, susdit).Répétition point par point. Récapitulation.Répétition d'un vers dans un poème (→ Obsession, cit. 1). aussi Écho. || Les répétitions d'une antienne, d'une litanie, d'un refrain…
1 Quel sera le prétexte pour l'usage continu du mot unique jamais plus (nevermore) ? Observant la difficulté que j'éprouvais à trouver une raison plausible et suffisante pour cette répétition continue, je ne manquai pas d'apercevoir que cette difficulté surgissait uniquement de l'idée préconçue que ce mot, si opiniâtrement et monotonément répété, devait être proféré par un être humain (…)
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires grotesques et sérieuses, « Genèse d'un poème ».
2 Si le génie français se montre vétilleux sur la répétition des termes, c'est d'abord qu'il redoute beaucoup l'inutile répétition des idées.
G. Duhamel, Discours aux nuages, I.
3 J'admirais, dans Andromaque, combien Racine se laisse peu gêner par la répétition des mêmes mots (…) ces mêmes répétitions je les retrouve également dans Phèdre.
Gide, Journal, 19 sept. 1939.
Une musique (cit. 21) monotone, aux répétitions obstinées. || Répétition d'un son, d'un rythme, d'un motif, d'un thème… Écho, cadence, imitation, marche, variation; leitmotiv.
2 Rare. Le fait de répéter les paroles d'un autre (Mme de Sévigné, in Littré). || Répétition mécanique de phrases entendues. Psittacisme.
3 Le fait de recommencer, de réitérer (une action, un processus). Recommencement, réitération. || La répétition fréquente du même geste. || Répétition et habitude. || Le quotidien se compose de répétitions (→ Répétitif, cit. 2). || La répétition d'une faute, d'un mal… Rechute, récidive. || Répétition monotone, fastidieuse. || « Des intérêts émoussés, refroidis par leur répétition » (→ Multitude, cit. 4). aussi Routinier, usé. || Répétitions périodiques, régulières de qqch. Cycle, fréquence, période, retour; palingénésie.Préfixes ( Bi-, re-), formes, tours exprimant la répétition ( Fréquentatif, itératif; fois (plusieurs fois), souvent).
4 « Les gestes d'un orateur, dont aucun n'est risible en particulier, font rire par leur répétition ». C'est que la vie bien vivante ne devrait pas se répéter. Là où il y a répétition, similitude complète, nous soupçonnons du mécanisme fonctionnant derrière le vivant.
H. Bergson, le Rire, p. 26.
5 Deux locutions sont en possession de marquer excellemment l'aspect de répétition : chaque fois que et toutes les fois que. La première souligne le caractère distributif (et donc itératif) de la circonstance temporelle, la seconde marque la constance absolue du fait (…)
G. et R. Le Bidois, Syntaxe du franç. moderne, §1407.
(1886, fusil à répétition, in Année sc. et industr. 1887, p. 166). || À répétition (en parlant d'un mécanisme). || Armes à répétition, pouvant tirer plusieurs coups sans être rechargées. || Fusil (cit. 2) à répétition.Pompes à répétition (pompes à exhaure).Horloges, chronomètres à répétition. || Montre à répétition, qui sonne quand on actionne un ressort.Ellipt., vx. || Une répétition : une montre à répétition.
6 (…) lorsque vous avez bien voulu me faire remettre mes deux rouleaux de louis, et la répétition enrichie de diamants qui y était jointe (…)
Beaumarchais, Mémoires… dans l'affaire Goëzman, p. 21.
Astron., géod. || Répétition d'un signal. || Répétition des angles, méthode de répétition ( Répétiteur).
Psychan. || Principe de répétition : tendance à répéter certains types d'expérience, et qui peut l'emporter sur le principe de plaisir.
4 Action de reproduire; ce qui est reproduit. Copie, imitation, reproduction.Arts. Copie exacte exécutée dans les dimensions et par l'auteur même de l'original. Réplique.Décoration. Succession des mêmes motifs dans un ordre déterminé.
5 (1663, Molière). Le fait de répéter, de travailler à plusieurs reprises pour s'exercer. || Répétition d'un rôle, d'un numéro de music-hall… Étude.
(Sans compl.). Séance de travail ayant pour but de mettre au point les divers éléments d'un spectacle (→ Axiome, cit. 7; impresario, cit. 2). || Mettre une pièce en répétition. || Répétition de travail. || Répétition à l'italienne, sans mouvements de mise en scène. || Répétition des couturières (ellipt., la couturière), pour la mise au point des costumes, etc. || Répétition générale. 1. Général (infra cit. 21).
7 Monsieur, ces demoiselles ont peine à vous dire qu'elles souhaiteraient fort que personne ne fût ici pendant cette répétition.
Molière, l'Impromptu de Versailles, 2.
8 La répétition marquée pour deux heures; donc on peut compter sur quatre heures et demie (…) Une heure et demie ou deux heures de répétition avec l'orchestre, ça nous met à sept heures à l'hôtel (…)
Colette, l'Envers du music-hall, p. 13.
Abrév. fam. (1978) : répète [ʀepɛt] n. f. Au plur. || Des répètes.
6 (1680). Le fait d'expliquer, de faire répéter une leçon, d'aider un élève à faire un travail ( Répétiteur; précepteur). || Donner des répétitions à un enfant, des leçons particulières (→ Honteusement, cit. 2).
9 (…) je décidai de ne suivre bientôt plus aucun cours; mais bien de préparer mes examens tout seul, avec le secours de quelques répétitions.
Gide, Si le grain ne meurt, I, VIII, p. 224.
10 Il avait seize ans l'année qu'il passa le bachot latin-grec. Comme on redoutait l'échec, on l'avait retiré du collège pour lui faire prendre des répétitions à Sérianne même avec M. Delobelle, un homme sérieux et sévère.
Aragon, les Beaux Quartiers, I, XI.
———
II (1312). Dr. Action de répéter (II.), de redemander en justice. || Répétition de frais, de dot. || Action en répétition, par laquelle on peut réclamer le payement de l'indu (droit fiscal).
DÉR. Répétitif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Repetition — may refer to: Repetition (rhetorical device), rhetorical device Repetition (music), use of repetition in musical compositions Repetition (learning), learning by repetition Repetition, book by the 19th century Danish philosopher Søren Kierkegaard… …   Wikipedia

  • Repetition — Répétition Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Repetition — Saltar a navegación, búsqueda Repetition es una balada pop de 1989, el tema fue compuesto por la banda estadounidense Information Society. Esta canción estuvo en el lugar #76 en la Billboard Hot 100,[cita requerida] y es la canción más… …   Wikipedia Español

  • Repetition — Rep e*ti tion (r[e^]p [ e] t[i^]sh [u^]n), n. [L. repetitio: cf. F. r[ e]p[ e]tition. See {Repeat}.] 1. The act of repeating; a doing or saying again; iteration. [1913 Webster] I need not be barren of accusations; he hath faults, with surplus to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Repetition — (lat. „Wiederholung“) steht: allgemein für eine Wiederholung für ein rhetorisches Stilmittel, siehe Repetitio für die erneute Aufführung eines Bühnenstücks, oder einer Inszenierung, siehe Wiederaufführung das Merkmal einer Registergruppe der… …   Deutsch Wikipedia

  • Repetition — нем. [рэпэтицио/н] répétition фр. [рэпэтисьо/н], англ. [рэпити/шн] 1) репетиция, повторение 2) быстрое повторение звука на клавишных инструм …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • répétition — Repetition нем. [рэпэтицио/н] répétition фр. [рэпэтисьо/н], англ. [рэпити/шн] 1) репетиция, повторение 2) быстрое повторение звука на клавишных инструм …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Repetition — (v. lat. Repetitio), 1) Wiederholung; 2) bes. Wiederholung beim Unterricht; sie ist unentbehrlich, sowohl für den Schüler, um das Vorgetragene od. zu Lernende besser dem Gedächtnisse einzuprägen (daher Repetitĭo est mater studiorum, d.i.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Repetition — (lat.), Wiederholung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Repetition — Repetitiōn (lat.), Wiederholung …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.